Patrimoine en danger ?

Une pétition pour préserver l’enseignement des métiers d’art

Le Ministère de l’enseignement supérieur devait présenter jeudi 14 décembre 2017 en Conseil Supérieur de l’Education, une réforme des formations des Métiers d’arts et du design. Cette présentation est pour le moment repoussée au 25 janvier 2018 pour réviser certains points. Le SNALC maintient la pression à travers une pétition en ligne.

©Nathalie Baldji – Vitrail – Eglise Saint Laurent

Le contexte :
Le projet de réforme : Un diplôme Bac +3 (le DN MADE)
pour remplacer les MANAA, BTS, DMA.
L’objectif ? -Selon Brigitte Flamand, inspectrice générale de l’éducation nationale il s’agit d’intégrer le cursus aux standards des parcours européens, selon le processus de Bologne (qui date de 1998 et que seule la France n’avait pas encore transposé dans la filière design et métiers d’art). Il s’agit de viser à un rapprochement des systèmes d’études supérieurs sur le plan européen.
Voir le rapport d’octobre 2015 sur le sujet

Le syndicat SNALC, a lancé une pétition pour dénoncer les effets délétères de cette réforme sur la filière d’enseignement des métiers d’art. Plus encore, il alerte les internautes sur les conséquences désastreuses que cela aura sur le patrimoine culturel lui-même.

Quel est le problème ?

Orientation : tout pour les bacheliers du général ?  
Il s’agirait de remplacer l’actuel diplôme qui se fait en 2 ans et est accessible aux détenteurs de Brevets des métiers d’Art, bac pro, par un diplôme national des métiers d’art et du design (DN MADE) construit sur le modèle de la licence universitaire en 3 ans. Selon le SNALC, il sera accessible seulement pour les détenteurs d’un bac général. Les élèves issus de bac pro ou de Brevets des métiers d’Art seront hors course, le MANAA sera enterré dès 2018 (L’Etudiant ).

La trajectoire d’orientation serait donc très différente.
La sélection également.

by Giphy.com

Alerte rouge sur les cours de pratique
Autre soucis dénoncé par le syndicat : la réduction des cours techniques et pratiques. Les métiers d’art reposent sur un savoir-faire manuel en grande partie. C’est ce qui donne à l’actuelle formule sa forte employabilité. Le syndicat dénonce à travers sa pétition et à la lumière de la grille des horaires tout récemment transmise par le ministère de l’enseignement supérieur, la disparition de l’équivalent d’un semestre d’heures de cours pratique.

« 272h d’atelier pratique perdus.
On s’achemine vers un diplôme dilué sur 3 ans, sans moyens supplémentaires, vidé de son contenu.
On met en péril une filière d’excellence sur laquelle repose la conservation de notre patrimoine culturel lui-même. »
-Anne-Marie Le Gallo-Piteau secrétaire nationale à l’enseignement professionnel et technologique – SNALC

By giphy.com

Bientôt des enseignants en ébénisterie, lutherie, bijouterie ….
Au chômage ?

 

 

Certains professeurs s’inquiètent :

 

Selon Anne-Marie Le Gallo-Piteau, cela va plus loin : «  comme ça a pu être le cas en Angleterre* avec une réforme similaire, il est à craindre la fermeture de certaines écoles de renom telles que Boulle (130 ans d’existence), Estienne (128 ans), Olivier de Serres (presque centenaire) etc.» …

« 500 lycées environ sont concernés en France. Sur le lot 20% sont menacés de fermeture et les plus ruraux en premier lieu. On va vers un enseignement à 2 vitesses privilégiant les villes. »

Témoignages au fil de la pétition
By Giphy.com

Un autre grief contre cette réforme :
-la disparition des noms des professions : ébéniste, bijoutier, luthier … au profit d’une dénomination que le syndicat juge « vague » tel que « parcours objet ».

« …une filière d’excellence
qui fonctionne pourtant très bien »

Les avantages de la réforme
Le Ministère annonce plusieurs avantages à cette réforme pour les étudiants, à commencer par la mobilité. Cumuler des points ECTS, permettant d’emprunter des passerelles inter diplômes.
Selon les propos de Brigitte Flamand, inspectrice générale de l’éducation nationale, responsable du domaine design et des métiers d’art, et Jean Delpech de Saint-Guilhem, inspecteur général de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche dans le Monde 

« Pourquoi faire cette réforme maintenant ?
-C’est une demande de la communauté du design dans son ensemble. L’offre de formation de ce secteur en France, comparée aux pays scandinaves, la Grande-Bretagne, Singapour, la Corée du Sud, est très modeste. Nous avons un réel retard.
Par ailleurs, les étudiants français qui vont, au cours de leurs études, poursuivre leurs apprentissages à l’étranger se rendent compte que leurs alter ego sont dans un cycle licence-master-doctorat et pas eux. Alors qu’en Europe le standard d’un designer diplômé est d’un master ou équivalent, les Français, avec un BTS, ont de grandes difficultés à intégrer un second cycle. C’est pour eux un parcours du combattant. »
-Le Monde

Pourtant selon Anne-Marie Le Gallo-Piteau, « Il s’agit d’une demande venant en réalité seulement de quelques professionnels du Design donc non représentatifs de l’ensemble, dont certains n’ont pas fait leurs études en France. De plus, tous les élèves n’ont pas envie d’aller à l’étranger, tous n’ont pas envie de faire une année de plus et d’avoir moins d’heures de pratique… et pour d’autres c’est une porte qui se ferme avec la perte de la possibilité de faire une année de mise à niveau pour intégrer le cursus . »

Anne-Marie Le Gallo-Piteau déclare que le syndicat n’est pas contre l’apparition d’un cursus de type Licence mais tout en laissant ce qui fonctionne bien en place et en y mettant des moyens, ce qui selon elle n’est pas le cas.

La pétition est lancée. Après quelques jours, la pétition atteignait sur Change.org plus de 1200 signatures.

 

 

 

Manque de transparence et de pédagogie de la part du Ministère ?
Les enseignants de la filière insuffisamment consultés ?
Que va devenir cette réforme et ces filières à la rentrée 2018 ?

Un article de Nathalie Baldji

* disparition de la Buckinghamshire New University et fermeture des ateliers du Royal College à Londres
-DMA : diplôme des métiers d’art
-MANAA : Mise à niveau Arts Appliqués

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s