Climat

Réchauffement climatique et transition énergétique en Côte d’Ivoire

Kan Arsène Kouadio (©Nathalie Baldji )

Où en est la Côte d’Ivoire en matière de transition énergétique ?
Quels sont ses atouts ? Se mobilise t-elle face aux enjeux du réchauffement de la planète et de la diffusion de gaz à effets de serre dans l’atmosphère ?

Courte interview vidéo de Kan Arsène Kouadio, doctorant en Géographie, à l’Université de Lorraine – Laboratoire LOTTER, présentant les grandes lignes de sa démarche de thèse.
Thèse : Étude géographique de l’approvisionnement énergétique en Côte d’Ivoire après la COP 21 : l’exemple du District Autonome de Yamoussoukro

Intelligence collective

La question du changement climatique mobilise la communauté scientifique toute entière à l’échelle mondiale. Le sujet est d’une transversalité absolue. Sciences dures (physique etc.) et sciences molles (économie etc.) se retrouvent immanquablement confrontées à cette question. Chacun aborde les problématiques du point de vue de SA science, mais l’urgence a poussé à l’interdisciplinarité.

« L’intelligence collective pour sauver l’humanité »

Interdisciplinarité : quand les scientifiques se rencontrent…

La question est trop complexe et les enjeux sont devenus trop importants. Il fallait agir…

Du 12 au 16 juin 2017 Edition #1 – Autour du 2°C
(©Nathalie Baldji ) Hervé Letreut : Climatologue
(©Nathalie Baldji) Thierry Lebel Hydroclimatologue

En juin 2017, en France, dans le Vercors, se tenait la première édition de l’école d’été autour du 2°C, une université réunissant climatologues, hydrogéologues, modélisateurs de climat, physiciens mais aussi économistes, anthropologues, juristes, linguistes, philosophes, sociologues… Echanges, partages de connaissances, ateliers pouvant aboutir à des travaux interdisciplinaires mais surtout une semaine en immersion favorisant la rencontre de mondes différents ayant à s’apporter beaucoup pour une cause qui a urgemment besoin de solutions.
Scientifiques de renom (Thierry Lebel de l’IRD, Hervé Le Treut et bien d’autres ) et étudiants, venant de différents pays étaient présents.

Les Accords de Paris :                                                                 peu contraignants mais incitatifs

C’était le cas de Arsène Kouadio, chercheur ivoirien venu présenter ses travaux sur les « Enjeux et problématiques d’approvisionnement énergétique dans la région de Yamoussoukro, en République de Côte d’Ivoire ».
Son pays d’origine ayant ratifié les Accords de Paris pour le climat le 25 octobre 2016, la transition énergétique y est en cours et les Plans Action Climat s’y développent.
Le doctorant a fait le choix d’une thèse faisant d’abord un état des lieux permettant de repérer les obstacles et freins à la mise en place d’un système énergétique conforme aux engagements pris lors de la COP21. La Côte d’Ivoire est en bonne voie sur le champ de la transition énergétique, mais il reste beaucoup à faire.

    • rappel des objectifs des Accords de Paris sur le Climat  :

-contenir le réchauffement climatique en dessous de 2° C par rapport au niveau préindustriel : par le désinvestissement des énergies fossiles et la promotion des énergies renouvelables ainsi qu’en visant la neutralité carbone.

En marge de l’interview
Situation en Côte d’Ivoire ….

Galerie Photos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Repères Côte d’Ivoire :

    • le 25 octobre 2016 , la Côte d’Ivoire ratifiait les Accords de Paris sur le climat, tout premier accord universel sur le climat, qui a vu le jour suite à la COP21.
    • Son pourcentage d’émissions de gaz à effet de serre : 0.73%

La République de Côte d’Ivoire en quelques chiffres

  • 26 578 367 habitants (chiffres 2015)
  • 53e par le nombre d’habitants
  • PIB (2013) 34,25 milliards de dollars
  • Capitale politique et administrative : Yamoussoukro
  • Centre économique : Abidjan
  • Pluviométrie en baisse de 13% ces 10 dernières années : baisse du rendement agricole et érosion des sols (source : un.org)

Le secteur ivoirien de l'électricité est l'un des plus importants d'Afrique de l'Ouest
 plusieurs barrages hydroélectriques dont :
 Barrage de Koussou sur le fleuve Bandama (1970)
 Barrage de Buyo sur le fleuve Sassandra (1980)
 Barrage de Soubré sur le fleuve Sassandra 
 (inauguré   en juin 2017, financé à 85% par la Chine)
 Les 2 Barrages de Ayamé
 Barrage de Taabo
 Barrage de Faé
 d'autres constructions sont annoncées...
 Source : ENERGIE RENOUVELABLES AFRIQUE 
  • production électrique 7 748 GWh
  • consommation électrique par habitant : 240 kWh (contre 7500kWh/hab en France)

Engagement COP21 de la Côte d’Ivoire :

  1. -28 % émissions GES (Gaz à effet de serre) en 2030 (par rapport au scénario fil de l’eau) : Secteurs de l’énergie, l’usage des sols, forêts, agriculture, et déchets – Sous conditions de soutien
  2. Compte recourir aux marchés carbone

L’Accord de Paris sur le climat est  à ce jour ratifié par 159 pays + UE (soit 86,32% des émissions globales) sur 194 pays.
(ici: le texte officiel)

Un article de Nathalie Baldji

Publicités

Une réflexion sur « Climat »

  1. j’adore ces articles clairs et concis, avec des liens pour développer ce qui a besoin de l’être (en tous cas pour moi) Info exponentielle et solidaire! Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s