Le ménage au naturel

 
Chronique littéraire courte pour aller à l’essentiel 

#SanteEnvironnementale #ecologie #sante

Guide pratique – Infos, trucs et astuces

Pratique, si l’on veut écarter de son quotidien un maximum de produits chimiques ou potentiellement dangereux pour la santé, ce guide est d’une grande simplicité. Idéal pour faire ses premiers pas vers la fabrication de produits d’entretiens faits-maison.

 

Rien de révolutionnaire en soi avec cet ouvrage. Rien que l‘on ne trouverait en cherchant sur internet. Toutefois ce livre compile toutes les informations dont on peut avoir besoin, un vrai gain de temps. Il apporte des mises en garde qui permettent d’éviter quelques erreurs. Après tout, mélanger bicarbonate de soude, vinaigre, huiles essentielles, savon de Marseille etc… relève de la chimie. Il faut donc rester vigilant…. Cela demande quelques repères et instructions précises. Si l’objectif d’éviter de s’exposer à des substances dangereuses est louable, fabriquer ses produits soi-même nécessite néanmoins de se retrousser un peu les manches et demande du temps, de l’attention de l’organisation.


Pourquoi ne pas être allé plus loin ?

(By Giphy.com)

On peut regretter que ce petit guide pratique ne donne aucun repères de temps pour la réalisation des différentes recettes, ni aucun repères concernant la fourchette de prix de revient des produits. Il est dommage également qu’aucune indication n’apparaisse concernant la durée de conservation des produits d’entretien. Autant d’éléments qui lui auraient donné une plus-value.
… dans une prochaine édition révisée peut-être ?

On reste parfois sur sa faim

(By Giphy.com)

Certains conseils sont donnés sans plus d’explications :
-(p.13 encadré rose) Pourquoi ne pas expliquer pourquoi l’on peut utiliser sans soucis le savon noir cosmétique pour en faire un usage ménager mais qu’on ne doit surtout pas utiliser le savon noir ménager pour les soins du corps ?
-(p.22 encadré jaune) Pourquoi ne pas préciser pourquoi il est préférable, au début, de fabriquer en petites quantités ?

(By Giphy.com)

Hors sujet ?
Ou mal placé ? Dans un ouvrage consacré à la fabrication et utilisation de produits d’entretiens naturels, on cherche à comprendre ce que les chapitres sur le lombricompostage et le tri des déchets (p 34-36) font là, alors qu’il aurait été plus logique de leur accorder un espace en annexe où se trouvent les conseils concernant les économies d’énergie. Mais cela n’enlève rien l’intérêt de l’information.

Utile

(By Giphy.com)

L’ouvrage aurait pu aller un cran plus loin pour être un peu plus complet, mais ce guide a incontestablement le mérite d’exister et de mettre sur la voie tout novice qui aura la patience de se lancer ; motivé par des considérations économiques, l’envie de faire soi-même ou d’être sûr de la composition des produits utilisés (la lecture des étiquettes, même en « bio » est parfois ardue). La qualité de l’air intérieur chez soi s’en trouvera améliorée, mais ces produits, tout faits-maison qu’ils soient, doivent rester hors de portée des enfants et être manipulés avec précautions (gants de protection, éviter la projection dans les yeux  etc).

Amusons-nous un peu …

(sur la base des prix relevés le 15 novembre 2017)
Comparons les prix de revient pour 6 produits ménagers de base selon :
-que l’on achète des produits premier prix
-des produits avec Ecolabel
-ou que l’on fabrique soi-même les produits (en tenant compte du prix des ingrédients et des recettes de ce livre) : faits maison

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A chacun de calculer où se place la santé dans tout cela, compte tenu du temps dont il dispose, de ses priorités et de ses impératifs économiques, entre autres considérations ?

Le ménage au naturel

Bien supérieure à la pollution extérieure, la pollution intérieure est provoquée entre autres par l’usage de produits ménagers saturés de composants toxiques, provoquant allergies, maux de tête et autres affections respiratoires. Pour assainir la maison, voici un petit ouvrage pratique et bien conçu pour fabriquer soi-même ses produits nettoyants – lessive, liquide vaisselle, désinfectant, détachant… – et entretenir au quotidien toutes les pièces de la maison, du sol au plafond. Réduction des emballages plastiques et des rejets nocifs pour l’environnement, économie… le ménage au naturel, à base de produits sains et efficaces (bicarbonate, savon noir, citron, vinaigre blanc, huiles essentielles…), est désormais très plébiscité par des consommateurs soucieux de leur santé.

éditions Alternatives

Une chronique de Nathalie Baldji

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s