5 Festivals Unis

Résister pour exister

photo DR Nathalie Damide Baldji 9Le réseau des 5 Festivals savoyards entre lacs et montagnes : 4 ans après, il est toujours là.. mais pour combien de temps ? 

Dernier rempart contre les obscurantismes, la culture, les arts vivants et les festivals sont fragilisés mais ils continuent à se battre et à résister…  Pour donner l’alerte, sensibiliser les politiques et les citoyens au delà de l’art et de la culture.

Cartocrise référence en France, les Festivals et structures culturelles supprimées depuis mars 2014.

L’Union pour faire la force

Créé en Savoie en 2013, le réseau des 5 Festivals, permet d’unir les forces de 5 événements musicaux savoyards situés entre lacs et montagnes. Vaste saison culturelle de mai à octobre, plus que jamais l’importance de s’unir pour faire la force était à l’ordre du jour de la conférence de lancement de la saison qui se déroulait à la Soute à Chambéry, le 9 mai 2016.

de gauche à droite : Bernard Tétu pour le Festival des Voix du Prieuré, Jean-Michel Paillot pour les Nuits Romantiques, Nadine Belly pour le Festival des Voix du Prieuré, Nicole Chalmin pour Bel-Air Claviers Festival, Rémi Jousselme (concertiste), Léonie de Lescuyer et Julian Boutin pour les Nuits d’été, à la Soute.
de gauche à droite : Bernard Tétu pour le Festival des Voix du Prieuré, Jean-Michel Paillot pour les Nuits Romantiques, Nadine Belly pour le Festival des Voix du Prieuré, Nicole Chalmin pour Bel-Air Claviers Festival, Rémi Jousselme (concertiste), Léonie de Lescuyer et Julian Boutin pour les Nuits d’été, à la Soute.

Rappel des fondamentaux

Les King's Singers
Les King’s Singers

Le réseau des 5 festivals est un regroupement informel ayant pour but de donner au public une visibilité plus large sur les propositions musicales de qualité, qui s’organisent sur le territoire.
Il s’agit aussi d’un espace d’échanges et de partages où les problématiques communes peuvent être évoquées afin de trouver ensemble des solutions, un espace pour porter des valeurs communes.

VDP 2 ©Nathalie Damide Baldji
Anne-Marie Chapsal, chef de choeurs et choriste en Savoie.

Pas d’association loi 1901, pas de formalisation sur le papier, mais un réseau très concret dans lequel se mobilisent pourtant bel et bien des acteurs passionnés issus des 5 festivals, et ce depuis 4 ans. Une conférence de lancement commune, des documents (flyers) ou lettres de diffusion communs et, une carte Pass pour aller d’un festival à l’autre à tarif préférentiel, voilà le résultat concret émergeant de cette union.

1 saison musicale complète de mai à octobre en Savoie
70 à 80 concerts
1 Carte Pass

Cyrille Colombier, chef de Choeur Ensemble 20.21
Cyrille Colombier, chef de Choeur Ensemble 20.21

Nicole Chalmin (Bel-Air Clavier Festival) « l’audace et la ténacité nous réunissent. Il est important de faire découvrir au public notre diversité »

Jean-Michel Paillot (Nuits Romantiques) « Une de nos missions est de faire découvrir et aimer le territoire »

Julian Boutin (Nuits d’été) « la culture est une vitrine pour le département »

Une ombre au tableau

La culture est tout ce qui reste, lorsqu’une civilisation disparaît … Que peut-on penser d’une société qui, peu à peu, réduirait la place donnée à la culture ?

Bernard Tétu, directeur artistique du Festival des Voix du Prieuré
Bernard Tétu, directeur artistique du Festival des Voix du Prieuré

Bernard Tétu déclarait avec force : « Le préambule de la Constitution de 1946 repris dans celle de 1958 affirme : la Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, la formation et à la culture.
La République fait que l’État, comme l’ensemble des collectivités, portent la responsabilité conjointe de l’application de ce principe. Investir dans la culture est une décision éminemment politique au meilleur sens du terme »

Ils tirent la sonnette d’alarme

VDP 5 ©Nathalie Damide BaldjiVDP 8 ©Nathalie Damide Baldji

Le premier des 5 festivals à tirer la sonnette l’alarme est aussi celui qui ouvre la saison : Les Voix du Prieuré. Ironie du sort, le festival a justement sous-titré son édition 2016 « Eclats de voix ». Malheureusement prémonitoire ? C’est en tout cas Bernard Tétu, son directeur artistique, qui a pris la parole en premier lieu, afin de revenir sur une difficile réalité pour les festivals : la réduction brutale et importante des subventions jusque-là octroyées par les collectivités territoriales (département et région). Coup de gueule appuyé par la citation de Winston Churchill à qui l’on demandait s’il allait couper dans le budget des arts afin de contribuer à l’effort de guerre et qui répondit « Alors pourquoi nous battons-nous ? ».

Faire des économies sur la culture, dans une société en crise, est, pour l’ensemble des acteurs du réseau un non-sens. Et c’est là que l’union peut faire la force.

Appel à la prise de conscience

VDP 13 ©Nathalie Damide BaldjiPour Jean-Michel Paillot (Festival des Nuits Romantiques) « Une de nos missions est de faire découvrir et aimer le territoire, nous avons un rôle important à jouer et des choses en commun à défendre. Souscrire à la carte Pass des 5 Festivals est, aujourd’hui, signe de soutien aux festivals qui portent des valeurs communes et assurent des missions éducatives »

Inquiet dans ce contexte de désengagement des collectivités, Julian Boutin (Nuits d’été) s’interrogeait : « comment ne pas se perdre dans la Grande région Auvergne Rhône-Alpes ? Que peut-on attendre du département qui au-delà des discours n’a rien mis en place de concret à ce jour ? Qu’en sera-t-il des Territoires ? »

L’avenir dépend de vous !

VDP 17 ©Nathalie Damide BaldjiDubitatif, inquiet, le réseau savoyard des 5 Festivals entre lacs et montagnes compte sur la prise de conscience des citoyens, sur le soutien des spectateurs par leur présence sur les concerts, afin de permettre aux artistes de donner cette respiration dont la société a tant besoin, tel un rempart contre les obscurantismes qui menacent aujourd’hui les démocraties.

solistes
Des musiciens et solistes professionnels sont embauchés sur ces Festivals

La richesse économique qui découle de ces événements (consommation de produits et services, créations d’emplois), le rayonnement qu’il représente pour les territoires, sont souvent inchiffrables de manière précise mais sont pourtant réels et très importants. En région Rhône-Alpes, 50 000 fiches de paies sont éditées chaque mois dans le domaine de la culture.

Aller écouter un concert deviendrait-il, au-delà de l’envie de se faire plaisir ou d’assouvir sa curiosité,  un acte militant ?

5 Festivals, lesquels ?

VDPBANDEAU20MAI5JUINLe Festival des Voix du Prieuré
Du 20 mai au 5 juin 2016
Au Bourget-du-Lac (Prieuré, église Saint-Laurent et Espace Culturel La Traverse) et à Aix-Les-Bains (Casino)

1600456-diaporamaMusique et Nature en Bauges
Du 9 juillet au 21 août 2016
Entre Savoie et Haute Savoie
sur le massif des Bauges.

14 concerts de musique classique d’une église à l’autre sur le territoire du parc naturel régional du massif des Bauges au fil de l’été.
Evénement : le 17 juillet, Hubert Reeves (astrophysicien), Henri Demarquette (violoncelliste) et Jean Frédéric Neubuger (pianiste) partageront leur passion de la musique.

image_enteteLes Nuits d’été
Du 5 au 14 août 2016
Avant-Pays Savoyard, et autour du Lac d’Aiguebelette.
Quatuor Voce et Mozart, Quatuor Béla, et hommage à Villa-Lobos… Puis ambiance Jazz, mais aussi théâtre, avec la fabuleuse troupe des Rémouleurs et ses marionnettes.

900__600__auto__-wp-content-uploads-noesit-medias-213360-affiche-bel-air-claviers-festival-13-18-sept-2016Bel-Air Clavier Festival
Du 12 au 17 septembre 2016
A Chambéry

6 concerts, 6 claviers à la cathédrale et, pour la première fois, un Bel-Air phase B, qui va investir la Soute pour un rendez-vous insolite. Et toujours l’artiste Matthieu Desailly et sa performance graphique pour ajouter un nouveau monstre à son bestiaire.
telechargementLes Nuits Romantiques du lac du Bourget
Du 15 septembre au 1er octobre 2016
A  Aix-les-Bains et alentours.

Heictor Villa –Lobos et Bach au programme. « L’un de nos rôles est justement de faire connaitre des compositeurs trop peu connus. C’est un parti pris et aussi un pari que nous osons faire »  – Jean-Michel Paillot. Des acteurs en peignoirs et des spectateurs dans la piscine des Thermes Nationaux… et deux rendez-vous à Hautecombe !

Sondage :

L’UFISC (Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles) a mis en place un questionnaire appelant toutes les structures artistiques et culturelles ayant subies des baisses de financement à y répondre.
Objectif : mesurer l’impact des choix politiques actuels et réaliser une carte qui nous permettra de mieux communiquer sur la lame de fond qui balaie le secteur culturel. Sondage

Un article de : Nathalie  Baldji

à découvrir aussi : Iphigénie, Ou la violence d’une jeunesse sacrifiée Tragiquement d’actualité
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s