Albertville Jazz Festival

Dee Dee Bridgewater, marraine pour le lancement

Dee Dee Bridgewater au Festival de Jazz d'Albertville - 27 juillet 2015.
Dee Dee Bridgewater au Festival de Jazz d’Albertville – 27 juillet 2015.

Dee Dee Bridgewater lançait le tout nouvel Albertville Jazz Festival en 2015.

La conjoncture est clairement difficile pour les Festivals ces derniers temps. Ceux qui arrivent encore à perdurer ont du mal à entrevoir l’avenir sereinement, tant il faut se battre pour continuer à exister. Beaucoup ont déjà jeté l’éponge.
(voir mon article intitulé  » 5 Festivals Unis  » et la cartocrise des festivals partout en France)
En voici pourtant un qui non seulement se crée en plein cœur de l’été, en pleine ville mais avec une stratégie de lancement qui ne laisse rien au hasard.

Dee Dee Bridgewater comme marraine, rien que cela !

Autant dire que le petit festival s’est donné toutes les chances de rayonner d’emblée… Mais n’aurait-il pas d’autres atouts dans la manche ?
Mon reportage vidéo de 2015 ( ou comment ce festival a pu se mettre en place ) :

Mon article complet à lire sur 123Savoie 

L’Albertville Jazz Festival en 2016

Albertville Jazz Festival 2016

La 2e édition qui se déroule du 27 au 31 juillet, annonce un programme à faire vibrer plus d’un saxophone !

Côté Jardin, c’est entrée libre !
Côté Cour, rendez-vous à la billetterie.
17 concerts dont 8 gratuits

à vos Agendas ! (source communiqué du Festival)

Marcus Miller le 27 juillet 2016, 21h
Celui-là même qui a été récompensé par 2 Grammy Awards, nommé Artiste de l’Unesco pour la Paix en 2013, et qui est non seulement un bassiste unique, un musicien multi instrumentiste hors du commun, mais aussi un compositeur et un producteur doué d’un talent exceptionnel.
Après une absence des scènes en 2014 qu’il consacre en grande partie à de nouvelles compositions et à l’enregistrement d’un nouvel album « Afrodeezia », il est de retour sur scène avec sa bande de jeunes musiciens pour nous faire découvrir son dernier né !

Keziah Jones  le 28 juillet 2016, 21h
Originaire du Nigéria, Keziah Jones va faire sa scolarité à Londres, quittant Lagos à 6 ans pour devenir « médecin, comme l’aurait souhaité sa famille ». Il deviendra plutôt musicien. Avec un talent de composition toujours régénéré, Keziah Jones nous livre généreusement toutes ses influences, comme pour mieux s’en détacher et se permettre de réinventer encore sa musique… bleue et noire.

Keziah Jones -DR Amadi Obi
Keziah Jones -DR Amadi Obi

St Germain 29 Juillet 2016, 20h
Figure incontestée et respectée de la musique électronique depuis deux décennies, pionnier de la french touch, inventeur d’une deep house érudite, sensuelle et originale, St Germain s’est toujours distingué par son art consommé d’un mariage subtil entre machines et instruments, racines et modernité. St Germain est revenu. On n’a pas fini d’en entendre parler…

Lucky Peterson le 29 Juillet 2016, 20h
A seulement 51 ans, Lucky Peterson réussit la prouesse d’être considéré par tous comme l’un des derniers authentiques gardiens du temple du Chicago Blues, aux côtés de ses aînés B.B. King (90 ans) ou Buddy Guy (79 ans). Son jeu groovy et puissant semble condenser des décennies de musiques noires et défie ainsi sans difficulté les lois de la temporalité. Lorsqu’il joue, la salle fait silence, et tous les cœurs battent au rythme de sa musique unique. Un artiste qui n’en finit plus de se renouveler, pour notre plus grand plaisir!

Michel Jonasz Quartet  le 30 Juillet 2016, 21h
Plus d’une trentaine d’années après leur première tournée et trois albums sortis dans les années 80, le trio inséparable est de retour pour une série de quelques dates exceptionnelles. Michel , Manu et Jean-Yves = un micro , un piano et une batterie auxquels s’ajoute la talentueuse contrebasse de Jérôme Regard. Ca va swinguer !

The Show  le 31 Juillet 2016, 19h
The Show c’est une véritable soul machine composée d’un chanteur débordant d’énergie, d’une section de cuivres incisive et élégante ainsi qu’une rythmique qui vous emmènera dans une transe sans limite. Compositions originales ou hits funky revisités , The Show laisse une grande place à l’improvisation au travers de solistes exceptionnels venus de la scène du groove et du jazz .

Des têtes d’affiches de renommée internationale qui seront accompagnés par des grands noms du Jazz, tels que Laurent Coulondre Trio ou Electro Deluxe.  Le Festival savoyard laisse aussi un espace sur sa scène, aux artistes émergents tels que Jimi Drouillard, l’Ordinaire Grand Orchestra, Lilananda Jazz 5tet

Les organisateurs promettent des surprises dans le cadre du Off du festival, les 29 et 30 juillet, alors suspens….

Un article de Nathalie Damide Baldji

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s