Parentalité et pratiques éducatives

Parentalité et pratiques éducatives, préoccupations dans l’air du temps

Archives –  (Le Dauphiné Libéré – 11 novembre 2009)

signé
Nathalie Baldji (Damide)

Préoccupations dans l’air du temps

Un colloque pour échanger

Après que la région Rhône-Alpes ait organisé l’an dernier un colloque sur les relations famille-école tandis que la ville de Chambéry organisait dans le même temps un salon de la Parentalité, le premier colloque de la Parentalité en Savoie surfe sur une vague visiblement tendance. L’intérêt du public et des professionnels pour ces questions sont dans l’air du temps. Elles répondent à une réelle attente. Le colloque a pour objectif de conjuguer ces deux thématiques, les 14 et 15 novembre prochain, au Manège, sous le thème :
Parentalité et pratiques éducatives :
-Réflexions autour des différents modes d’instruction et de la place de la famille. Quelles réalités pour les enfants d’aujourd’hui?

Un titre un peu long mais qui se veut exhaustif. C’est une première pour l’association «Yapock» d’une part et «Bien naître et grandir» d’autre part, co organisatrices de cet événement.

«La société est en grande évolution, tout va très très vite et être parent aujourd’hui semble plus compliqué qu’autrefois finalement» explique Delphine Gazzabin, présidente de Yapock et mère de 5 enfants.
«Les réponses aux questions que l’on se pose ne sont pas simples à trouver, les aspects culturels pesant parfois lourds. Le tout c’est de trouver l’information pour faire des choix avisés» remarque-t-elle. L’objectif de ce colloque est justement de répondre à des questions d’actualité ravivées à chaque rentrée des classes, et encore plus en ce moment, avec la menace de fermeture des écoles pour cause de pandémie grippale.

« La société est en grande évolution, tout va très très vite
et être parent aujourd’hui semble plus compliqué
qu’autrefois finalement »

«Est-ce qu’on a le choix ? – Oui on a le choix» répond Mme Gazzabin sans hésitation expliquant que «les modes d’instructions sont divers, on l’ignore souvent, ce colloque va permettre d’aller à la découverte de ces choix possibles en France, de présenter les différentes pédagogies existantes totalement légales.».

Rapports à l’école, rapports à la famille, l’apprentissage et pédagogies variées existantes au sein même de l’éducation Nationale «qui n’est pas monolithique» précise Delphine Gazzabin, l’aide aux devoirs, l’accompagnement, les modes d’instructions alternatifs, c’est une palette large de sujets qui seront ici abordés à travers des tables rondes, conférences et ateliers. Il est préférable de réserver soit pour participer à tout ce riche colloque, soit pour certaines parties.

3 Questions à …
Delphine Gazzabin
Co-organisatrice du Colloque Parentalité et pratiques éducatives en Savoie-Pensez-vous que les parents aient besoin d’être éduqués ?
Je ne pense pas que quiconque ait besoin de recevoir des leçons d’autrui, on ne peut que partager chacun nos propres expériences et expliquer ce qui nous convient ou pas. Chacun se pose ses propres questions et chacun est amené à trouver ses propres réponses, sans directives ni jugements. Le but n’est pas pour l’association que je préside ou avec ce colloque, de prendre position dans un sens ou dans un autre mais bien de mettre à disposition de l’information. Car par contre nous avons tous le droit de savoir, d’être informés sur tout ce qui existe. Nous sommes apolitique areligieux, « a » tout ce que vous voulez et notre souhait est d’être source d’informations simplement, dans un cadre légal.– Un colloque pour offrir de l’information concernant la parentalité et les pratiques éducatives, avec les technologies d’aujourd’hui, était-ce si nécessaire?
Internet est un outil merveilleux, c’est vrai. Cependant il est difficile d’avoir une vue d’ensemble claire face à ce flux d’informations de toutes sortes qui émanent d’internet. Les associations liées à la parentalité fleurissent de plus en plus, parce que l’on a besoin, au fond, d’avoir un lieu d’écoute, d’échanges, de rencontres, des espaces où l’on peut s’exprimer et avoir des relations humaines réelles, ce qui me semble indispensable. C’est pourquoi le colloque devrait répondre aux attentes des participants, puisque il s’agira d’avoir un concentré d’informations et où il sera possible de dialoguer avec d’éminents conférenciers.
Réunir l’Education Nationale, les représentants des écoles Steiner et Montessori, qui sont sous contrat d’Etat, ou encore Freinet et d’autres approches éducatives est une véritable opportunité, une vraie richesse pour étancher la curiosité de ceux qui se posent des questions concrètes, pratiques sur ces sujets.

-Quels sont les intervenants invités ?
Ils sont très nombreux, mais l’on notera par exemple la présence de Catherine Dumonteil-Kremer écrivain (auteur d’«Elever son enfant autrement »), Josiane Blanc présidente de l’Ecole des parents et des éducateurs de la Drôme. Mais aussi Yves Beal conseiller pédagogique qui a co écrit «Rendre les élèves acteurs de leurs apprentissages» avec Frédérique Maïaux. Jean-Pierre Lepri, Inspecteur de l’Education Nationale pour le thème «Apprendre c’est naturel», Elisabeth Walter, universitaire à Lille3, Sylvia Dorance auteur et éditrice de l’Ecole Vivante présentera les pédagogies alternatives, Claudia Renau ou encore Daniel Favre qui a écrit «Transformer la violence des élèves à l’école» pour parler de l’investissement parental et de la réussite scolaire. On a aussi le Dr Alan Thomas (informal learning ), qui va faire le déplacement tout exprès de Londres, pour faire partager ses travaux concernant l’apprentissage informel (libre et autogéré) de l’enfant.Tous les intervenants qui viennent, représentent chacun leur organisme ou mouvement pour en parler d’expérience, c’est donc du concret.

un article de Nathalie Baldji

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s